Direction Régionale des Affaires Culturelles de Champagne-Ardenne
liste objets classés MH ; dossier ponctuel (recensement des objets de la cathédrale de Reims)

Champagne-Ardenne, Marne

Reims

Autel-retable, dit des Apôtres

Type de dossier : ensemble ; avec sous-dossier Date de l'enquête : 2011

Références documentaires

Référence de la même oeuvre dans le domaine MH : PM51001274

Désignation

Dénomination : autel ; retable
Appellation : dit des Apôtres

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 51454
Aire : Reims
Canton : Reims 6
Milieu d'implantation de l'édifice de conservation : en ville
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice : bras sud du transept : chapelle du Rosaire (ancienne chapelle Saint-Jean, ou Saint-Calixte ou Saint-Barthélemy)

Description

Commentaire descriptif : Autel et retable en calcaire sculpté, avec réhauts de dorure en parties saillantes et placage de marbre veiné à dominante rouge. Deux crédences encadrent l'autel qui supporte un gradin avec un tabernacle dont la porte est en bois sculpté.
Retable composé de deux registres. Chaque registre repose sur des colonnes en marbre, ainsi que le fronton triangulaire en partie supérieure. A l'extrémité des registres, des niches.
Catégorie(s) technique(s) : sculpture ; marbrerie
Matériau(x) et technique(s) : calcaire : taillé, doré ; marbre ; bois : taillé
Précisions sur la représentation : Devant d'autel orné de têtes d'angelots et carrés avec feuilles et fleurs. Crédences supportées par des colonnes à chapiteaux à feuilles d'acanthe. Porte du tabernacle orné de feuilles et croix.
Retable : ornement à forme architecturale, avec pilastres et colonnes à chapiteaux à ornements végétaux ; entablement des registres avec frise à denticules, ornés de palmettes, ornements végétaux, figures grotesques dans le registre supérieur. Le dessous de l'entablement du registre inférieur est décoré de palmettes ; celui du registre supérieur, de fleurs, ornements végétaux ; celui du fronton, de têtes d'angelots. La niche centrale du registre supérieur est ornée de deux têtes d'angelots dans sa partie haute et d'une tête grotesque en partie basse.
Dimensions : h = 650 ; la = 534 ; pr = 169
Précisions sur les dimensions : Hauteur approximative.
Précisions sur l'état de l'oeuvre : Traces de restauration, notamment dans les chapiteaux des colonnes. Porte du tabernacle abîmée.

Historique

Commentaire historique : L'autel-retable est connu sous le nom d'autel de la Résurrection ou des Apôtres. Il pourrait avoir remplacé l'autel de la chapelle Saint-Barthélemy (devenue des Saints-Apôtres en 1668), qui datait du 13e siècle.
La clôture de la chapelle qui l'accueillait datait de 1536 ou 1541. Cependant, le retable est datable stylistiquement des années 1550-1560, et pourrait être contemporain de la fin de la vie de Paul Grand Raoul, donateur de la clôture avec son oncle Gilles, et décédé en 1558.
On l'a parfois attribué au sculpteur rémois Pierre Jacques, mort en 1596.
L'autel-retable devait se trouver dans le bras sud du transept à l'emplacement de la porte menant actuellement au palais du Tau. Il fut repoussé dans l'axe du transept (à l'emplacement de la porte actuelle menant aux sacristies) en 1741 à l'occasion des réaménagements de l'intérieur de la cathédrale engagés par le chanoine Godinot. Il fut à nouveau déplacé, pour son emplacement actuel, pour laisser place à la porte menant aux sacristies du bras sud du transept aménagées par Viollet-le-Duc en 1870-1872.
Le retable est surmonté par le grand Christ en croix qui se trouvait jusqu'au 18e siècle au sommet du jubé (édifié en 1418).
Datation(s) principale(s) : 3e quart 16e siècle

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de l'Etat
Date et nature de la protection MH : 1862 : classé au titre immeuble
Précisions sur la protection : Immeuble par destination (I.D.).

Vue générale

Données complémentaires :



Documentation

Documents figurés

[Intérieur de la cathédrale de Reims : vue sur l'autel du Rosaire, bras sud du transept] / Rothier, F. phot. [limite 19e siècle 20e siècle]. 1 photographie : n. et b. (BM Reims. XIII-II, photographies F. Rothier, n°128_393).
[Intérieur de la cathédrale de Reims : vue sur l'autel du Rosaire, bras sud du transept] / Deneux phot. [1er quart 20e siècle]. 1 photographie : n. et b. (BM Reims. Fonds Deneux, n°J018), .

Bibliographie

HERMANT, Maxence. La sculpture en Champagne septentrionaleLe Beau XVIe siècle, chefs-d'oeuvre de la sculpture en Champagne. Hazan/Conseil général de l'Aube, 2009, p. 152-158, p. 157-158.

PINARD, Jean-François (abbé). Les objets d'art du mobilier. In Reims. Collection La grâce d'une cathédrale. Ouvrage collectif sous la direction de Mgr Thierry Jordan. Strasbourg : Edition La Nuée Bleue, 2010, 543 p. ISBN 978-2-7165-0769-1, p. 281.



Illustrations

Doc. 1
L'autel du Rosaire, bras sud du transept, phot. Rothier, vers 1900 (BM Reims)
Doc. 2
L'autel du Rosaire, bras sud du transept, phot. Deneux, 1er quart 20e siècle (BM Reims)
Doc. 3
Détail d'une gravure (vers 1820) : autel des Apôtres contre le mur sud du bras sud du transept (BM Reims)
Fig. 4
Vue générale
Fig. 5
Vue latérale
Fig. 6
Vue partielle
Fig. 7
Devant d'autel, têtes d'angelots
Fig. 8
Angle senestre de l'autel et socle en forme de pilastre engagé
Fig. 9
Le retable
Fig. 10
Vue latérale, registre inférieur du retable
Fig. 11
Registre inférieur du retable, à senestre
Fig. 12
Registre inférieur du retable, au centre
Fig. 13
Registre supérieur du retable
Fig. 14
Vue partielle, centre du registre supérieur du retable
Fig. 15
Niche à senestre
Fig. 16
Registre supérieur du retable, partie haute de la niche centrale
Fig. 17
Registre supérieur du retable, sous de l'entablement, à senestre

Voir

Reims, 1. Objets mobiliers à la cathédrale
Reims, Groupe sculpté ornant le retable de l'autel dit des Apôtres : pietà et saints personnages
Reims, Groupe sculpté ornant le retable de l'autel dit des Apôtres : La Résurrection

Chercheur(s) : Decrock Bruno. (c) Monuments historiques. Renseignements : DRAC/CRMH, 3 faubourg Saint-Antoine, 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03 26 70 36 61.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)