Direction Régionale des Affaires Culturelles de Champagne-Ardenne
dossier ponctuel (recensement des objets de la cathédrale de Reims)

Champagne-Ardenne, Marne

Reims

Cloche : Albertine-Louise

Type de dossier : individuel Date de l'enquête : 2011

Désignation

Dénomination : cloche
Appellation : dite Albertine-Louise

Compléments de localisation

Numéro INSEE de la commune : 51454
Aire : Reims
Canton : Reims 6
Milieu d'implantation de l'édifice de conservation : en ville
Emplacement de l'oeuvre dans l'édifice : tour nord-ouest du transept, au niveau des fenêtres hautes (cloche sud)

Description

Commentaire descriptif : Cloche en fa (moins 1/5e de ton).
Catégorie(s) technique(s) : fonderie de cloches
Matériau(x) et technique(s) : bronze : fondu, décor en relief
Précisions sur la représentation : D'un côté : croix de style médiéval, à pierreries et cabochons et aux extrémités trilobées ; de l'autre : Immaculée Conception.
Dimensions : h = 118 ; d = 115,5
Précisions sur les dimensions : Poids : 994 kg.
Etat de l'oeuvre : bon état
Marques, inscriptions, emblématique, poinçons : inscription concernant le commanditaire ; inscription concernant le fabricant ; inscription concernant le lieu d'exécution ; date
Précisions sur les inscriptions : Transcription (texte en partie haute) : Après les années tragiques de la guerre mondiale, la destruction de la ville et l'incendie de la cathédrale, j'ai été bénite le ? juin 1931 par S.E.R. Mgr Emmanuel Suhard, archevêque de Reims, assisté de S.G. Mgr Neveux, évêque d'Arsinoé. Mon parrain Mr le Cte Bertrand de Mun et ma marraine Mme veuve L. Pommery m'ont donné les noms de Albertine Louise. M. le chanoine Gayet étant curé archiprêtre de la cathédrale, Mr Deneux, architecte des Beaux-Arts chargé de la restauration de l'édifice et Mr Duroy de Bruignac vice-président du conseil paroissial.
Transcription (inscription basse) : Echo des gloires et des deuils du passé / je chante la joie des résurrections du présent / et les espérances de l'avenir éternel.
Transcription (incription bsse, fondeur) : Armand Blanchet ing~r E.C.P. Fondeur à Paris.

Historique

Commentaire historique : Cloche fondue après la Première Guerre mondiale (1931), bénite par l'archevêque de Reims (Mgr Suhard) et l'évêque d'Arsinoé (Mgr Neveux), et ayant pour parrain et marraine, le comte Betrand de Mun et madame veuve Pommery (née Louise Thévenin).
Elle fut nommée Albertine-Louise en mémoire d'Albert de Mun et de Louis-Joseph, cardinal de Luçon et archevêque de Reims, décédé en 1930.
Auteur(s) : Blanchet, Armand (fondeur de cloches)
Personne(s) liée(s) à l'histoire de l'oeuvre : Suhard, Emmanuel (personnage célèbre) ; Mun, Bertrand de (commanditaire) ; Pommery, veuve (commanditaire) ; Deneux, Henri (architecte)
Lieu d'exécution : lieu d'exécution : Ile-de-France, 75, Paris
Datation(s) principale(s) : 2e quart 20e siècle
Date(s) : 1931

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de l'Etat (?)

Vue générale

Données complémentaires :



Documentation

Bibliographie

JAY, Marcel. Voix des cloches et chants du carillon. Reims : Matot-Braine, 1951, 20 p, p. 47.



Illustrations

Fig. 1
Vue générale
Fig. 2
Vue générale, face ouest
Fig. 3
Détail du décor : croix et bandes feuillagées
Fig. 4
Détail du décor : Immaculée conception

Voir

Reims, 1. Objets mobiliers à la cathédrale

Chercheur(s) : Decrock Bruno. (c) Monuments historiques. Renseignements : DRAC/CRMH, 3 faubourg Saint-Antoine, 51037 Châlons-en-Champagne cedex. Tél. : 03 26 70 36 61.
(Document produit par RenablLyon : P. Brihaye, DRAC Bretagne / Y. Godde, Ville de Lyon)