LA RESTAURATION
DE LA FACADE OCCIDENTALE


Les portails de la cathédrale de Reims sont les plus largement dimensionnés de tous les portails gothiques. Une hardiesse qui étonne toujours aujourd'hui, mais obligea très tôt à les conforter. Les sculptures forment un ensemble majeur de la sculpture monumentale du XIIIe siècle, très dégradé avec le temps, malgré les nombreuses interventions passées.

Le projet global de restauration de la façade occidentale, mené par la DRAC Champagne-Ardenne, s'inscrit dans cette logique d'interventions répétées sur une zone particulièrement sensible. Commencées par celle du portail central (1989-1994 et 1996-1998), du portail sud (2001-2005) et du portail nord (2007-2011), sa restauration se termine aujourd'hui, avec celle de l'étage de la Rose du portail central. Elle se déroulera de fin 2013 à fin 2016. Financée à hauteur de 3,48 millions d'euros par la Direction régionale des affaires culturelles de Champagne-Ardenne, elle bénéficie d'un million d'euros de mécénat d'entreprises et de particuliers, grâce à l'action de la Société des Amis de la cathédrale.